Changer
par le
don

accueil

Simone Harari Baulieu

Je suis convaincue que les associations seront un levier essentiel pour faire face aux défis collectifs du futur : le marché ne pourra pas apporter toutes les réponses et l’Etat, devant se consacrer à ses missions régaliennes, ne saura pas non plus être pertinent.

Les solutions ne peuvent venir que du privé sans but lucratif : les associations, petites ou grandes, peuvent mêler esprit d’initiative et efficacité, inventer dans leur diversité des solutions adaptées aux enjeux, petits et grands. Le DON est la condition pour que ces organisations sans but lucratif puissent agir.

Je focalise mon attention sur 3 sujets :

  • Les démences séniles et en particulier la maladie d’Alzheimer, qui privent les personnes de leur identité et de leur dignité et les rendent dépendantes, seront de plus en plus nombreuses avec le vieillissement des baby-boomers. J’aide la recherche scientifique qui seule pourrait éviter la multiplication et la gravité de ces maladies.
  • Dans bien des quartiers la situation des jeunes femmes est difficile, les préjugés ancestraux et misogynes sont présents pour priver les femmes de leur indépendance. Parmi les associations qui leur viennent en aide je soutiens les efforts pionniers et laïques de la crèche Baby Loup.
  • Devant le communautarisme croissant et les préjugés qui l’accompagnent, il me parait important de ne pas oublier l’histoire et de se souvenir de ce que des hommes sont capables d’infliger à d’autres hommes. Pour agir contre le racisme je soutiens le Mémorial de la Shoah.

Aussi je suis fière de rejoindre Changer par le Don et de prendre les engagements de sa Charte.